10 mars 2017

demi demi Shop: entrez, c'est ouvert! / Japan made in Belgium




Voilà, ça y est. Un peu plus rapidement que prévu, pas aussi parfait que je l'aurais voulu. Mais comme je l'apprends tous les jours dorénavant, le monde de l'entreprenariat n'est jamais parfait. Un seul mot d'ordre: se lancer!

J'ai donc le plaisir de vous annoncer l'ouverture de mon e-shop "demi demi" sur Etsy: vous y trouverez des pochettes et des coussins fabriqués avec du tissu de kimono vintage.
Demi-belge, demi-japonaise, je suis une "demi demi". Mon blog commencé en 2011 est fondé sur cette identité de "demi demi". C'est cette réflexion à propos de la double culture qui me confortera dans l'idée de développer un projet belgo-japonais basé, d'une part sur la création, et d'autre part sur la culture japonaise.
Le véritable élément déclencheur du projet est une manche de kimono, peinte et brodée à la main, provenant d'un kimono appartenant à ma grand-mère.
Ainsi va la vie des kimonos. Aussi précieux soit-il, un kimono qui n'est pas porté et dort dans le fond d'un tiroir est un kimono en danger. La soie, la broderie, la teinture, la peinture à la main sont autant de délicatesses qui ne supportent pas l'oubli et l'indifférence.
Mon idée est de réveiller ces trésors endormis et de leur donner une seconde vie, sous forme de coussin décoratif, de pochette, de sac ou de foulard...


Tous les tissus que j'utilise sont en soie. Ils proviennent de rouleaux de tissu destinés à la confection de kimono, ou de kimono décousus et défaits en coupons. Ils sont anciens et datent d'après-guerre jusqu'à la fin de l'ère Showa (fin des années 1980). Je les sélectionne au Japon et les transforme en Belgique, dans mon petit atelier de couture à Bruxelles.
Trêve de bla-bla, je vous invite à découvrir mon nouvel univers sur ma boutique en ligne.

Je me remets rapidement à ma machine à coudre, car j'ai un nouvel arrivage de tissus. Et même si je serai encore ici sur ce blog avec des gâteaux et de la couture, je reviendrai régulièrement avec d'autres sujets liés à mon e-shop. J'ai encore tant de choses à vous raconter sur ces fabuleux tissus de kimono!

27 février 2017

Mini-donuts layer cake / mission MacGyver pour maman-gâteau


Gâteau d'anniversaire, donc... Chaque année, je me creuse la tête pour un gâteau digne de ce nom. Histoire de marquer le coup et les esprits, ceux de mon fils et de ses copains. Et surtout, histoire d'assumer ma réputation de "maman-gâteau".

Malheureusement, la pâte à sucre et le cake design ne sont pas du tout ma tasse de thé. Honnêtement, ces gâteaux recouverts de pâte à sucre sculptée et pleine de détails sont très jolis mais me donnent quasi des haut-le-coeur.
Avec tout le respect que j'ai pour les spécialistes et fans de cake design, je trouve ces gâteaux sont très bof sur les goûts et les textures: secs, trop sucrés. La quantité de fourrage nécessaire pour compenser le côté sec du gâteau et la taille disproportionnée du cake pour créer un effet de hauteur donnent souvent un résultat déséquilibré et écoeurant.

Bref, après avoir bien craché dans la soupe, il fallait bien que je trouve une idée dans le monde du cake design. Un truc un peu ouf, avec du spectaculaire pour pré-ados blasés. Star Wars: déjà fait. Super Mario: trop basique. Lego: tu rigoles Maman, trop bébé...
Après quelques errances sur Pinterest, je me suis arrêtée sur la junk food avec l'idée d'un énorme gâteau surmonté d'un énorme tas de donuts. Plutôt ouf et trop stylé, non?

Comme je suis non-pratiquante en matière de cake design, je n'ai aucun outil adapté. Pas de plateau tournant, pas de moule haut, pas de lisseur, même pas une spatule digne de ce nom. J'ai même dû courir au nightshop pour acheter du film alimentaire que je n'avais pas car je n'en utilise jamais.

Pour vous raconter l'aventure en détails, j'ai travaillé avec le plateau tournant de mon four à micro-ondes, une équerre Aristo, une règle en plastique 30 cm, du carton découpé, beaucoup de film alimentaire et de papier cuisson. Une vraie mission MacGyver.
800 grammes de chocolat et presqu'autant de crème fraîche... des quantités qui donnent le tournis! C'est l'inconvénient du cake design. Tout comme le maquillage de scène, pour le spectacle, il ne faut pas hésiter à avoir la main lourde.

Si vous me lisez toujours et que vous êtes tout de même tenté par l'expérience du cake design, voici comment j'ai procédé:
Etape 1: cuisson d'un molly cake.
Etape 2: découpage du molly cake en 3 plateaux.
Etape 3: fourrage avec une ganache chocolat au lait.
Etape 4: couverture et lissage avec une ganache chocolat au lait.
Etape 5: glaçage coulant au chocolat blanc.
Etape 6: glaçage coulant au chocolat noir.
Etape 7: décoration avec petits donuts.

Fiouf... la semaine prochaine, je suis en charge du gâteau pour un autre anniversaire. Je crois que je vais faire une tarte aux pommes!

Etape 1: le molly cake

Pour la recette, j'ai suivi les instructions ici.
La particularité du molly cake est de ne pas contenir de beurre, ni d'huile, mais bien de la crème fouettée.
J'ai cuit mon molly cake dans un moule de 20 cm de diamètre et 5 cm de haut, chemisée en hauteur car le gâteau gonfle beaucoup, ainsi que dans le fond.
Après démoulage, j'ai laissé refroidir le gâteau à l'envers. Je l'ai ensuite filmé (avec du film plastique hein, pas avec la caméra) et laissé au frigo.


Etape 2: découpage du molly cake

Le molly cake doit être bien refroidi avant le découpage. L'idéal est le cuire à J-2, de le laisser au frais et le découper le lendemain à J-1.
Pour le couper en 3 tranches, placez-le sur un plateau tournant, à l'endroit (le haut vers le haut quoi).
Avec un couteau type scie à pain, tranchez la croûte du haut pour obtenir une surface place et bien horizontale. Si vous avez un niveau à bulles, c'est le moment de l'utiliser.
Ensuite, mesurez avec une règle, la hauteur de votre molly cake et divisez par trois pour obtenir la hauteur de chaque tranche. La pâtisserie a parfois des airs de maçonnerie et d'architecture...
Pour couper la première tranche du haut, toujours avec le couteau scie, marquez plusieurs repères tout autour du gâteau, à la hauteur mesurée. Coupez ensuite en maintenant la lame du couteau le long des repères et en tournant le plateau.
Pour visualiser, voici une vidéo (à 1:07).
Faites la même chose pour la tranche suivante.
Pour le montage, tenez compte du fait que la tranche du fond deviendra la tranche du haut, avec le fond du gâteau vers le haut, car c'est la plus plane et sans miettes.


Etape 3: fourrage avec une ganache chocolat

J'étais un peu perdue quant au choix du fourrage et de la garniture extérieure. J'ai finalement tout fait à la ganache au chocolat au lait, mais préparée en deux fois: une pour l'intérieur, puis une autre pour l'extérieur.

Recette de la ganache au chocolat au lait

400 g de chocolat au lait
200 g de crème fraîche liquide 30% de matière grasse au moins

  • Faites bouillir la crème.
  • Cassez le chocolat en petits morceaux dans un saladier.
  • Versez la crème sur le chocolat et attendez 3-4 minutes.
  • Avec une maryse, mélangez sans fouetter juste au centre afin d'émulsionner comme une mayonnaise.
  • Quand la surface commence à être bien chocolatée au centre, mélangez sur les côtés, en continuant à faire des petits mouvements circulaires, jusqu'à obtenir un appareil lisse et brillant.
  • Déposez un film sur la surface de la ganache pour éviter la formation d'une "peau".
  • Laissez reposer à température ambiante.
  • Vous pouvez garnir les disques du gâteau à l'aide d'une spatule dès que la ganache a atteint la texture idéale, ni trop liquide, ni trop figée.


Etape 4: couverture et lissage avec la ganache

Rebelote avec la même quantité de ganache. Pour le lissage, je n'ai rien à vous apprendre. J'ai tout appris ici et ici.
J'ai opéré avec le plateau tournant de mon four à micro-ondes (le plateau en verre + le petit cercle du dessous avec roulettes), non sans soucis, car à force de le tourner sur mon de travail, le plateau se "décrochait" du cercle à roulettes.
L'équerre Aristo a fait office de palette de lissage. N'oubliez pas de "nettoyer" régulièrement la palette en la raclant sur le bord de votre récipient à ganache.
Replacez le gâteau au frais avant le glaçage coulant.


Etapes 5 et 6: glaçage coulant

Re-ganache, cette fois-ci au chocolat blanc et au colorant (100 g de chocolat blanc + 4 cuillères à soupe de crème). Faites les coulures en déposant la ganache encore liquide sur les bords du dessus avec une cuillère. Le gâteau doit sortir du frigo pour que les coulures figent.
Remettez au frais. Préparez une dernière ganache au chocolat noire (100 g de chocolat noir + 4 cuillères à soupe de crème) et faites des coulures depuis les bords du dessus. Couvrez ensuite tout le dessus et remettez au frais.


Etape 7: la décoration

En me basant sur ma recette de donuts au four, j'ai préparé des donuts petit format glacés et décorés. Lorsque les donuts sont refroidis et le glaçage figé, placez-les sur le gâteau.





26 décembre 2016

Robe Lora la Maison Victor / La PRN de fête


La Petite Robe Noire, bien évidemment! The classique à porter pour les fêtes. Le patron de la robe Lora provient du numéro septembre/octobre 2015 du magazine La Maison Victor. C'est en effet une couture que j'ai réalisée l'hiver passé et que je n'avais pas eu l'occasion de publier.
C'est chose faite dans les bonnes circonstances car cette robe convient parfaitement pour être féminine et élégante lors du réveillon.

Comme la couture de cette robe remonte à longtemps (et à mon come-back en couture), les détails de sa réalisation m'échappent un peu. Je me souviens par contre d'avoir décidé de ne pas placer de zip dans le dos, en comptant sur l'élasticité de la crêpe de laine, tellement j'avais peur de rater la pose de la fermeture invisible. L'idée était audacieuse mais pas très judicieuse car la robe étant relativement étroite, je dois me contorsionner pour la mettre (et surtout pour l'enlever) et à chaque fois que je l'enfile, j'entends une couture qui craque quelque part... PRN, le Prototype Robe Noire.
Cette robe n'est pas doublée. Je la porte avec un fond de robe noir, histoire de me rassurer et ne pas se retrouver fort dépourvue en cas de déchirure fatale.

Avec le recul et surtout les photos, je remarque quelques détails supplémentaires, comme les pinces du haut et du bas qui ne sont pas parfaitement alignées. Aussi, la ligne d'épaule est relativement courte, la couture des manches a donc tendance à mal se positionner. A moins que mes épaules ne soient trop carrées pour une taille 34...

Conclusion: un patron pas si difficile pour un véritable must-have de la garde-robe couture maison. Allez, il vous reste quelques jours pour coudre et être au top le 31.
Bon réveillon et à l'année prochaine!




Robe Lora






  • Patron Magazine La Maison Victor sept/oct 2015
  • Réalisée en taille 34. Le bas est parfait mais le haut méritait peut-être un 36.
  • Modifications: pas de fermeture éclair à l'arrière, longueur raccourcie.
  • Tissu: crêpe de laine noire extensible achetée chez Gotex (Bruxelles)










16 décembre 2016

Vanillekipferln / biscuits de Noël et d'Europe tout à fait irrésistibles


J'avoue avoir eu un moment d'hésitation entre deux options: faire quelques photos de ces Vanillekipferln, ou les manger tout de suite sans passer par la case photos...
La deuxième option aurait été très égoïste car si vous ne connaissez pas les Vanillekipferln, vous seriez passé à côté de quelque chose de vraiment merveilleux. N'ayons pas peur de dire que ces petits biscuits de Noël sont tout à fait irrésistibles.

Je vous explique comment je peux partager aujourd'hui avec vous cette recette... C'est dans le cadre très scolaire d'un exposé sur l'Allemagne à présenter devant la classe, que mon fils m'a demandé de me pencher sur la question de la gastronomie allemande. Son institutrice souhaitait que chaque présentation d'un pays de l'Union européenne se clôture par la dégustation d'une spécialité du pays. 

Bière, choucroute, saucisses de Francfort... On a un peu tourné en rond pendant les brainstormings. Puis finalement, comme c'est la période des marchés de Noël, si typiques en Allemagne, nous avons décidé que ce serait bretzels et Vanillekipferln.


D'origine autrichienne, allemande ou alsacienne, peu importe, ces "croissants à la vanille" sont hyper fondants et sablés à souhait. Vive l'Europe!
La première fournée destinée à l'exposé sur l'Allemagne a, paraît-il, eu un sacré succès auprès des enfants de la classe (et de l'institutrice aussi). La deuxième fournée, c'était celle-ci et elle est bien restée au chaud à la maison.


Ne me demandez pas combien de temps se gardent les Vanillekipferln. Je n'en ai aucune idée puisque, malgré le choix de l'option une, après la séance photos, nous les avons mangés au goûter!

Sur ce, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes. Comme le dit aussi le grand Suédois, le plus beau des cadeaux, c'est d'être ensemble. Une pensée émue pour ceux et celles, et en particulier les enfants, qui n'auront pas cette chance.


Vanillekipferln

(recette inspirée de "Pâtisserie" de Christophe Felder mais dont les Vanillekipferln ne sont pas en forme de croissant)

35 g de sucre semoule
1 gousse de vanille
120 g de beurre mou
140 g de farine
60 g de poudre d'amandes
1/2 cuillère à café de vanille liquide

Pour la finition
60 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé

  1. Préchauffez le four à 170°C.
  2. Réalisez le sucre vanillé en mixant le sucre semoule et la gousse de vanille. Tamisez ensuite dans un récipient pour retenir les morceaux de la gousse. Vous pouvez remplacer la gousse par de la vanille en poudre (les grains, pas le sucre vanillé).
  3. Ajoutez au sucre, le reste des ingrédients: le beurre mou, la farine, la poudre d'amandes et la vanille liquide. Travaillez la pâte au crochet plat d'un robot ou à la spatule en bois jusqu'à ce que la pâte devienne homogène.
  4. Travaillez la pâte à la main pendant quelques instants pour en faire une boule.
  5. Divisez la pâte en 4 morceaux et sur un plan de travail légèrement fariné, étalez chaque morceau en boudin bien régulier. d'environ 2 cm de diamètre. Découpez les boudins en tronçons de 2 cm.
  6. Façonnez chaque tronçon en forme de croissant et placez sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Espacez-les suffisamment car ils vont légèrement gonfler.
  7. Enfournez pendant 15 minutes à 170°C.
  8. A la sortie du four, laissez les biscuits refroidir.
  9. Préparez un mélange sucre glace, sucre vanillé. Roulez les biscuits dans ce sucre.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...