26 mai 2015

LE MEILLEUR YAOURT DE VOTRE VIE - 4 bonnes raisons de faire son yaourt maison

Mais dans quel monde vit-on?
Vous aussi, vous faites-vous cette réflexion au moins une fois par jour? Surtout, lorsqu'on parle d'alimentation et de santé: pesticides, perturbateurs endocriniens, votre poêle anti-adhésive cancérogène, graisses hydrogénées, sucres cachés, OGM, dioxine... rien ne nous est épargné.
Notre vie alimentaire est désormais peuplée de paradoxes. Entre impulsions consuméristes, aveuglement marketing, malbouffe, dérive des régimes et sectarismes alimentaires, notre société semble avoir perdu ses repères élémentaires quand il s'agit de se nourrir.

Rayon yaourt de votre supermarché

Avez-vous déjà pris conscience de la quantité de choix qui vous est proposée? Allégé, entier, écrémé, demi-écrémé, 0%, aux fruits, brassé, aromatisé, à la stevia, velouté, à la grecque, au bifidus, à boire, pour lutter contre le cholestérol...
Vous faites comment vous pour faire le bon choix? Vous faites confiance à l'industrie agro-alimentaire et à son discours publicitaire?

Lire l'étiquette

Avez-vous connaissance des ingrédients de votre yaourt? Êtes-vous sûr que votre yaourt ne contient pas de gélatine de porc? Êtes-vous persuadé que l'édulcorant acésulfame K est sans conséquence pour la santé? L'arôme de votre yaourt est-il un vulgaire exhausteur de goût chimique? Avez-vous déjà vérifié si le pot que vous venez d'acheter porte bien la mention "yaourt" sur son étiquette? Le petit pot en plastique contient-il du bisphénol A et représente-t-il un risque pour la santé et ne donne-t-il pas un mauvais goût au produit? Cet emballage non recyclable ira-t-il polluer la planète?

J'arrête ce questionnaire flippant et vous livre quatre bonnes raisons de faire son yaourt maison.

1. Comprendre comment ça fonctionne et avec quoi c'est fait.
Légalement, le yaourt ne peut porter le nom de yaourt que s'il est fait de lait et de deux types de bactéries vivantes: Lactobacillus bulgaricus et de Streptococcus thermophilus. Plus la liste d'ingrédients d'un yaourt s'allonge, plus c'est louche.
Faites donc votre yaourt avec des produits frais et bio, un gage de qualité.

2. Prendre le contrôle des ingrédients et maîtriser calories et quantité.
Levez le voile du mythe du yaourt allégé. Car pour faire un yaourt allégé, on en enlève la matière grasse et on compense le manque de tenue, de texture et de goût par du sucre ou des édulcorants, des épaississants et autres leurres qui sont des glucides, bref des sucres qui annulent l'effet allégé du yaourt.
En faisant votre yaourt maison, c'est vous qui décidez de la quantité de sucre ajouté. Ou gardez-le nature et ajoutez une note sucrée avec quelques fruits coupés ou une cuillérée de confiture.

3. Réduire les déchets et son empreinte environnementale.
Terminé les pots en plastique qui ne seront pas recyclés! Mes petits en verre sont des yaourts que j'ai achetés, mangés et récupérés. Vous pouvez d'ailleurs très bien faire votre yaourt dans un contenant plus grand. Très pratique pour doser la quantité que vous allez manger.

4. Apprécier un bon produit, le goût du vrai et la fierté du "c'est moi qui l'ai fait".
Promis, le yaourt maison sera le meilleur que vous n'ayez jamais mangé.

Yaourt maison

Le matériel
un thermomètre de cuisine
une casserole
une cuillère en bois
un grand bol
des pots en verre (j'ai utilisé 6 petits pots + un ancien pot de yaourt de 500 g)
un torchon
un grand plat en verre pour placer vos petits pots

Ingrédients
1 litre de lait entier frais (au rayon frais)
3 cuillères à soupe de yaourt entier nature (vérifiez l'étiquette!)
2 sachets de sucre vanillé pour un yaourt légèrement sucré et vanillé

  1. Dans une casserole, faites chauffer le lait, avec le thermomètre. Si vous souhaitez une note sucrée et vanillée, ajoutez 2 sachets (de 10g) de sucre vanillé dans le lait.
  2. Lorsque la température atteint les 95°C, baissez le feu et laissez bouillir entre 80 et 90°C pendant 15 minutes.
  3. Coupez le feu et faites refroidir à 60°C. Cela devrait prendre une dizaine de minutes.
  4. Dans un récipient, mettez les 3 cuillères à soupe de yaourt. Prélevez un verre de lait de la casserole et ajoutez-le au yaourt. Attention, à ce stade, le lait doit être entre 45 et 55°C. Car à moins de 45°C, la fermentation n'aura pas lieu et à plus de 60°C, les bactéries meurent tout simplement.
  5. Avec une cuillère en bois, mélangez.
  6. Versez ensuite le reste du lait de la casserole et mélangez.
  7. Versez sans attendre dans vos pots ou votre récipient en verre.  Fermez avec les couvercles.
  8. Placez tous vos pots dans un grand plat tapissé d'un torchon, puis refermez le torchon pour emballer et tenir au chaud les petits pots.
  9. Placez votre plat dans un endroit calme et à l'abri des courants d'air. Je place mes yaourts dans le four. Et s'il fait vraiment froid, préchauffez votre four à 40°C pendant une dizaine de minutes. Eteignez-le et placez les yaourts entre 3 et 4 heures. Si vous les oubliez plus de 3 heures ou les laissez toute la nuit, pas de problème. Cela marche aussi mais les yaourts seront peut-être un peu plus acide.
  10. Mettez ensuite les pots au réfrigérateur.


3 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord avec toi ! Merci bcp !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai encore jamais fait de yaourt, mais j'avoue que tu me donnes très envie de tester :)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...